Lucie raconte...

Publié le par Cap Odyssée le Blog

Lucie :

Ce week-end, journées toujours et encore brumeuses. L’humidité ne nous lâche pas, on a l’impression qu’une énorme chappe de coton nous appuie sur la tête. Heureusement, parfois, le soleil perce la bulle de brume et nous offre quelques minutes de réconfort. Les visites de nos amis les animaux marins sont toujours aussi bienvenues. un phoque s’est amusé à nous regarder de son oeil coquin, intrigué par la drôle de planche qui naviguait à ses côtés. Cette nuit, ce sont les pétrels qui sont venus se reposer sur le bateau. Jean-Luc en a apprivoisé un. Un autre est rentré dans la cuisine, il avait peut-être un petit creux…?!
083-P1000244084-P1000245

 

Les courants sont très changeants. un courant de face nous oblige à décaler notre repas dominical du soir, au moment du déjeuner. La décision est prise à midi et demi ! Branle bas de combat dans la cuisine. Je prévoyais de faire une bonne tarte aux pommes maison… Je me suis repliée rapidement sur un gâteau “mamie” aux pépites de chocolat, que les filles ont apprécié… Enfin presque… il était un peu trop cuit ! Le déjeuner était bienvenu. c’est bon de se retrouver tous pour un moment convivial. foie gras, saumon fumé, omelette aux patates et fromage de Barcus (la maison de la famille basque de Stéphanie)…. Le brebis a pris un coup de chaud en martinique, mais il garde toute sa saveur et son odeur… !
081-P1000236082-P1000237
Après le déjeuner briefing. plusieurs points sont abordés. notamment la nécessité de régler la vitesse de rame. Les filles sont fatiguées. Physiquement, le corps donne quelques signes de faiblesse. les douleurs musculaires se font sentir. elles ont besoin de se reposer, de récupérer et surtout de limiter les efforts. Flora et Stéphanie prennent un temps de récupération plus long. L’équipage doit veiller à ce qu’on ne dépasse pas les trois noeuds de vitesse de rame, trois noeuds grand maximum.

Quinze jours que nous sommes sur l’eau et plus de mille kilomètres parcourus. Le Gulf Stream se fait désirer, le soleil aussi. Merci encore pour tous vos messages de soutien. ils sont indispensables pour le bon moral des troupes.

Publié dans Juillet Actualité

Commenter cet article

Line et Claude 21/07/2009 11:30

Bonjour à toutes et à tous,
Ce matin avec plus de 1300 Km parcourus vous vous rapprochez de Capbreton!!!C'est vraiment formidable d'avoir accompli cette distance malgré les difficultés dont vous nous racontez certainement qu'une petite partie. Nous vous félicitons pour votre courage et votre détermination (équipage et rameuses). Nous pensons sans cesse à vous et si le cerveau humain peut envoyer des ondes positives à d'autres humains vous devez en recevoir des tonnes.Nous vous embrassons tous.