Flora raconte...

Publié le par Cap Odyssée le Blog

• Flora

Flash back, 10 ans plus tôt, championnats de France de sauvetage côtier à Hossegor octobre 1999, je suis à côté d’une certaine Stéphanie Barneix sur la ligne de départ,  la grande championne, j’ai bientôt 16 ans et je suis si près de mon idole, je pourrais presque la toucher il me suffirait de tendre le bras… Mais le départ est donné… Cette année les vagues me paraitront comme des murs impassables, je rentrerai à la nage en kayak et à l’Ironwoman… Coup du sort ou bien débuts prometteurs, je remporte la nage, ce qui me vaudra un billet pour les championnats du Monde en Australie en mars 2000. Je repartirai de ce week-end avec dans mon porte monnaie un autographe de Steph… J’apprendrai à connaître un peu plus Steph pendant les regroupements de l’équipe de France et les compètes internationales… Il ne nous a pas fallu trop longtemps avant qu’une grande complicité s’installe, enchainer les fous rires et fait les 400 coups ensemble… J’en suis même allée jusqu’à la caser avec
mon entraîneur de natation, Walter, qui me connaît depuis que j’ai 11 ans… Son mari maintenant…
En 2001 c’est Alex que je rencontre en équipe de France Junior, Steph n’est pas loin car elle encadre la future génération… En 2006 je remporte la médaille de bronze aux championnats du monde avec Steph au sauvetage planche, en 2008 ce sera avec Alex, le flambeau est passé et le trio inséparable… Et puis arriva ce fameux jour de septembre 2007… Autour d’une bonne assiette, Steph nous fit part de ses folles envies… La suite vous la connaissez…

En ce qui concerne la reconversion de chacun j’ai pris le temps d’y réfléchir lors de mon dernier relais… Voici ce qu’il m’est donc passé par la tête…
Je commence donc avec Lucie, en plus de ses talents de réalisatrice je pense qu’elle ne mettrait pas longtemps à sortir son premier single de RAP, je me suis retrouvée témoin de ses premières rimes, ironie du sort elle avait presque la tenue qui va avec… Ou encore je la verrai bien impliquée dans le séchage du néoprène…
Fred, elle se dirigerait plutôt dans la couture… Elle a passé ces derniers jours à recoudre son filet à planctons… Découverte d’une nouvelle passion ou bien relâchement et prétexte pour ne plus travailler…
Pour J-Luc je verrais bien 2 possibilités, la première chef cuistot/boulanger dans son tout nouveau restaurant ouvert sur le port de Capbreton tout près de l’étalage des pêcheurs bien sûr ou alors en tournée à travers la France pour nous chantonner quelques tubes acadiens..
Adrien, lui en plus de ses talents cachés de tuyauterie, serait aux commandes de la gérance des stocks du restau de J-Luc, donc je conseillerais à tous les clients de venir manger le week-end uniquement car je pense que les premiers jours de la semaine les quantités culinaires seraient limitées…
Quand à Steph après avoir accouché de ses triplés et m’avoir laissée tranquille pendant une dizaine de mois, elle serait enfin capable de jouer une chanson du début jusqu’à la fin avec sa guitare…
En ce qui me concerne je vais me faire une petite cure de soleil en terre australe car là-bas il ne joue pas à cache cache…
Tout cela pour dire que j’espère maintenant que la prochaine fois que Steph me demandera quelque chose c’est de faire la nounou… Il est certain que j’aimerais bien être impliquée dans l’éducation de ses bambins car je n’aimerais pas que dans quelques années en trainant avec les miens, des envies ressurgissent… Sinon j’irai demander quelques conseils à Marie-Jo (maman de Steph) pour savoir comment gérer la chose…

Une grande aventure est donc sur le point de s’achever, 8 personnes sur un bateau, 8 passés différents, 8 versions de l’histoire à raconter, mais au final tous le regard fixé sur le même horizon. L’excitation à l’idée de revoir tout le monde est bien présente mais en même temps le choc risque d’être assez brutal après tout ce temps passé sur cette immensité coupé de tout autre contact. Pour en finir je voudrais remercier personnellement toutes les personnes qui ont cru en nous et ont rendu possible la réalisation de ce voyage, cette exploration, ce défi, ce rêve…
MERCI à tous les Bénévoles, Partenaires petits ou grands, Supporters, Amis et enfin et toujours la Famille…
L’aventure UcarCapodyssée va prendre fin mais la vie, elle, va suivre son cours…

Publié dans Aout Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article