Fred raconte...

Publié le par Cap Odyssée le Blog

• Fred

Ce matin tôt, alors que je prélève mes échantillons de plancton, Alexandra m‚annonce qu‚une baleine nage devant le bateau, je me précipite à l’avant du bateau et je scrute l’horizon lorsque je  la vois! Elle sort de l’eau et je réalise alors sa taille impressionnante, je vois son aileron dorsal légèrement en arrière et son souffle bien à la verticale et très haut, serait-ce une baleine bleue? Le cétacé  le plus grand du monde nageant à 30 mètres à peine de la coque? J’aimerais qu’elle parle pour me conter ses aventures sous-marines!
Alexandra est tout prés et nous restons sans voix devant ce spectacle rare. Et comme ces jolies surprises ne durent qu’un temps, dans un dernier salut du matin, notre baleine part sonder les profondeurs..
Je termine mes prélèvements  et mes mesures océanographiques en pensant à cette belle rencontre du matin. Je suis persuadée depuis toujours qu’il est important de préserver ces êtres vivants qui existaient bien avant l’homme et cette rencontre de ce matin renforce mes convictions profondes et me rend heureuse.
La journée est plutôt maussade aujourd’hui mais le moral des troupes est bon et l’énergie ne manque pas.
Nous rencontrons quelques physalies flottant à la surface, et les filles font très attention à ne pas s’entortiller les doigts dans leurs filaments urticants. Elles avancent avec énergie et nous leur avons promis de capturer du poisson mais aucun ne veut mordre à l’hameçon! Qu’à cela ne tienne, Yves n’a pas dit son dernier mot. Le voilà donc sur le pont plein de motivations avec des hameçons de compétition que je n’ai jamais vu. Cette fois-ci, nous devons réussir!
Je laisse le soin à Flora de vous parler demain du succès de nos nouvelles techniques de pêche!

Martin, si tu nous lis, les filles t‚embrassent très fort et te remercient pour tes conseils et ton gentil soutien.
Bénat, je tiens à infirmer les propos d‚Adrien concernant ton merveilleux délicieux fabuleux fromage que j‚adore et que je goûte chaque jour comme la première fois ! Mais il est vrai qu’il est bien mieux au réfrigérateur que sous notre lit à Lucie et moi. C’est un bien meilleur endroit pour sa belle maturation.
Je t‚embrasse bien fort et te remercie pour ces cadeaux qui nous apportent du réconfort lorsque la terre et nos rigolades à Barcus avec vous tous nous manquent.

Un grand merci à tous et à toutes qui nous supportent et nous apportent tout plein de réconfort et de soutien dans cette longue traversée.
Un grand chapeau à Cathy ainsi qu’à tout le team Cap Odyssée pour tout leur travail au fil des jours qui nous rapprochent de la terre et de nos proches.

Publié dans Aout Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article