Yves Parlier raconte...

Publié le par Cap Odyssée le Blog

C’est le retour de la grande équipe Stéphanie, Flora et Alexandra. Ce matin au petit jour c’est Alexandra qui ouvre le bal. Je pars la réveiller à 7h40. Dans sa couchette trempée (elles avaient mal fermé leur capot) elle est secouée à chaque saut de vagues. Dans un sommeil comateux, elle m’interroge, c’est comment dehors ? Je me contente de lui répondre par un laconique « agité ». je leur avais demandé de faire une rotation de plus la nuit dernière et donc elle était sur l’eau jusqu’à 1h30 relayée par Flora qui elle en a fini à 3h00 du matin. Depuis la tempête s’est levée et les conditions sont plus dures, seul avantage, il fait jour. Rassemblant tout son courage, presque mécaniquement la voilà qui étape par étape se prépare pour une séance de rame de plus. Enfiler la combinaison, la cagoule, les chaussons, ingurgiter une tartine de Nutella et une tisane chaude, pendant que l’équipage s’affaire sur la planche, couteau, radio VHF, balise, GPS, coussin de poitrine, gourde.

Dehors le vent siffle, arrache l’écume blanche au sommet des vagues, tout est gris et on ne sait pas vraiment que le soleil est levé tellement les nuages sont bas. La mise à l’eau réussit malgré la houle de 3 m et tout de suite Alex prend le cap pour Capbreton pour manger du miles, contre vents et marées. L’Atlantique ne nous a jamais paru aussi dur et pourtant bientôt Flora puis Stéphanie la relaieront, d’une déferlante à l’autre, de run en run mètres après mètres, à main nues, se rapprochant du but. Stéphanie sur son deuxième relais alors que déjà une trentaine de milles on été parcourus nous fait un grand plaisir : les 1000 miles de distance parcourus depuis notre départ sont franchis à 19h46 GMT. Alors ce soir cela sera la fête, la fête d’une équipe soudée qui a retrouvé le moral et que rien ne pourra désormais arrêter.

Publié dans Aout Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JUNCAR, André 06/08/2009 23:27

Bravo Yves, c'est super de suporter ainsi nos trois nageuses. André et Nadyne de St.Jean de Luz, te remercient. Muxus à tous