Fred raconte...

Publié le par Cap Odyssée le Blog

Fred :

Il est 5 heure 15 du matin et Lucie me réveille avec toute sa douceur habituelle. Je sors difficilement du lit pour enfiler mes habits de marin, il fait encore nuit noire et Flora rame, déterminée, au devant du bateau depuis bientôt 1 heure, Jean Luc est déjà debout à la barre, juste réveillé, mais il a toujours le sourire aux lèvres. Lucie et Adrien tiennent vaillamment leur quart depuis 1heure du matin et ils nous font un résumé de leur nuit sur le pont. La mer a été calme, sans trop de vent, le ciel était couvert et Lucie a regretté de ne pas voir les étoiles. Alexandra s’est levée pour son relais de 3 heures du matin. Avec cette nuit noire et la fatigue, cela n’est jamais facile mais elle se lève toujours pour son relais de nuit et part à l’eau courageusement. Le soleil apparaît derrière des nuages bas et je commence mes mesures de températures, salinité et fluorescence devant Stéphanie tout sourire sur sa planche, elle vient de prendre son relais, il est 6 heures du matin. Nous sommes dans le Gulf Stream depuis quelques jours et la température de l’eau est bien remontée depuis la mer du Labrador. Ce matin, elle avoisine les 20 degrés, la salinité est élevée, de 49 pour milles, et la fluorescence de 0, 2144 micro-grammes par Litre. Cette nuit, la fluorescence était deux fois moins élevée. Je descends ma sonde Sophia dans la mer toutes les 4 heures et les filles sont toujours impatientes de connaître mes résultats et c’est une joie de leur communiquer mes impressions et questionnements sur le sujet. Yves se lève heureux de voir le soleil, il scrute l’horizon à la recherche de notre protégée sur son paddle board, prend note de la bonne marche du bateau auprès du quart et se concentre à la table à carte pour les prévisions et la route avec un bon petit thé. La vie de jour s’organise à bord, avec des petits déjeuners salés ou sucrés selon les envies du matin. Il est 9 heures, Jean Luc réveille Lucie et Adrien pour prendre le relais, et je commence mes prélèvements de plancton. Je remarque qu’une espèce de zooplancton très présente la nuit passée (1 heure du matin) dans mon filet à plancton a diminué en quantité de 90 % ce matin. J’imagine que cette espèce de zooplancton remonte en surface la nuit pour se nourrir et redescend le jour. Je dois bien déterminer l’espèce avant toute conclusion hâtive. La journée se passe au gré des relais, la mer est étrangement calme, nous savons qu’une dépression arrive sur nous ce soir, nous préparons donc le bateau pour le vent et la houle !


Publié dans Juillet Actualité

Commenter cet article

Christian Visticot 24/07/2009 20:22

Merci pour les infos Fred,
Je vais les utiliser pour mon prochain article.
Tous mes voeux vous accompagnent.
Bises à toi et aux filles,
Amitiés à Yves et aux autres membres de l'équipage
Christian - Arcachon